Gabriel KLEIN présente Festival RegARTS

Festival de Dabo - Moselle
reg'ARTS 2007

Exposition regArts 2007Invité d'honneur l'un des Maîtres du trompe l'oeil :

PAZANIS

Pierre ARGENSON dit PAZANIS est né à Payzac dans les Cévennes en 1932. Après des cours auxs Beaux Arts de Lyon il travaille en tant que directeur artistique dans la création et la communication d' agences publicitaires internationales.

Sur ses toiles naît un monde de rêves dans un univers bien à lui, un monde imaginaire où fantaisie, sensualité et tendresse se mêlent pour nous surprendre.

La parfaite maitrise de la technique de ce peintre nous donne l'illusion que la représentation des scènes sortie de son imagination sont encore plus vraies que notre réalité.

Voir quelques unes de ses œuvres en cliquant ici

 

Lire la suite...
 
reg'ARTS 2009

Invité d' honneur

Pierre DIDIER

Vit et travaille à Saint-Dié des Vosges Sociétaire de la Nationale des Beaux Arts Grand Prix d’Arts Plastiques de la ville de Nancy Premier Prix «Nature morte» de la Côte d’Azur

Catalogue_2009_site_inter_img_5Un grand Maître du trompe-l’oeil au style sobre et élégant.

Né près de Cambrai le 1er mai 1929, il passe son enfance dans les Vosges. Réfugié à Paris, la maison familiale détruite par la guerre, il est admis à l’école des Beaux Arts en 1944. Il est l’élève de LEMAGNY, aux côtés de Bernard BUFFET.

En 1946, il choisit de quitter les Beaux Arts pour rejoindre l’atelier de Paul COLIN, le maître de l’affiche, où il sera massier pendant quatre ans. Il fréquente l’atelier Fernand LEGER en 1949 pendant un an.

Après son service militaire, il fait de fréquents voyages d’études dans la plupart des pays européens, à la recherche des techniques picturales des maîtres anciens.

L’abstraction et le surréalisme sont présents dans son œuvre dès le début des années 50, ainsi que la recherche obstinée d’une forme d’expression du réel, attachée à l’exigence d’une figuration sobre et contemporaine.

A partir de 1953, Pierre DIDIER expose en permanence dans les galeries, puis dans les salons en France et à l’étranger. Depuis 1960, il participe aux salons Comparaisons du Groupe CADIOU, au Salon de la Société Nationale des Beaux Arts, au Salon de la peinture à l’eau.

Georges POMPIDOU, grand amateur d’art, dira en 1968 à cet artiste demeurant en Lorraine : «Vous me faites découvrir un apport personnel nouveau au surréalisme».

Son travail, très personnel, le maintient à l’écart de plusieurs courants. Il mêle la finesse technique des peintres de la Renaissance à un esprit surréaliste et à une modernité hyper-réaliste. S’appuyant sur un dessin solide, Pierre DIDIER parvient à un dépouillement et à une simplification chromatique qui donne puissance et caractère à ses oeuvres dont le réalisme se trouve épuré et renforcé.

Acquisitions officielles : Ville de Nancy, Ville de Paris, Musée d’Epinal, Musée d’Epernay.

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

Lire la suite...
 
regARTS 2011

Affiche-2011-web-1500regARTS 2011
du 23 juillet au 15 août inclu

regARTS européens

Pour sa troisième édition les rencontres artistiques regARTS de DABO s’ouvrent sur des horizons nouveaux aux couleurs européennes avec la venue d’artistes belges, luxembourgeois et allemands et confirment ainsi leur notoriété grandissante.

 

 

Cette exposition aura un invité d’honneur prestigieux : Claude YVEL de renommée mondiale.

Claude YVEL Allegorie Peinture
Il est l’un des plus grands Maître de l’école française du trompe-l’oeil.
Elève puis disciple d’Henri CADIOU, il restera dans l’entourage de son maître qui lui délivrera tout son savoir. La précision avec laquelle il recrée, jusque dans les moindres détails, les trames des tissus, les textures de bois, le modèle des matières, est hallucinant. Ces sujets sont contemporains et chacune de ses toiles est une histoire grâce au rapprochement des objets soigneusement choisis.

Claude YVEL a enseigné la technique de la peinture occidentale en Chine et assure des stages aux techniques des Maîtres au Conservatoire des ocres et pigments à Roussillon.

Il sera entouré des peintres Anita ADAMS, Monique COUPAT-PERTHUSOT, MarieLouise COUTURIER, Alain DELATTRE, Simone GABRIEL, Etienne et Sébastien GUERINAUD, Anne-Marie HEME, Isabelle HENRY, Aline KROLL, Béatrice KUC, Christiane LALLEMAND, Marie-Odile MALNOY, Alred NICOLAUS, Nathalie SCHOTT, Nelly SIMON, Boun SITHISONE, Rüdiger SKADOW, Fernand THIENPONDT, Lucien THUNUS, , Christine TRONQUOY, Guy WILMOUTH
et des sculpteurs Anne-France BADEROS, Nico SCHENK et Jean-Marie EVE.

L' invité d'honneur

Claude YVEL

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

 

du 23 juillet au 15 août 2011.

 

Lire la suite...
 
regARTS 2013

Affiche_netregARTS 2013

du 6 au 28 juillet 2013 inclu

regARTS européens


Cette quatrième édition des rencontres artistiques de Dabo s’ouvre sur des horizons nouveaux.

invitationhd-1500Contrairement aux années précédentes, consacrées au trompe-l’oeil, cette nouvelle exposition propose d’emmener les visiteurs aux pays des rêves et de l’imaginaire.
Pour ne pas lasser les visiteurs, les organisateurs renouvèlent le thème pour se consacrer au réalisme fantastique.

L’invité d’honneur, Michel BARTHELEMY, peintre belge est un maître du genre.

Il a développé une créativité originale sous forme de visions poétiques, symboliques et métaphoriques. Ses paysages imaginaires sont plutôt un regard intérieur sur des lieux qui s’ouvrent à l’immensité et l’infini et sur le pouvoir de création illimité et perpétuel de la nature.
C’est un grand peintre, passionné, amoureux du travail bien fait.

Il sera entouré des peintres :

Günter BAUS, Peter BECKER, Michelle BURNIER-FRAMBORET, Hélène CREMMEL, Michel FILLETTE, Martine GANIVET, Nicole GILLES-MESTRE, Jean-Jacques HAUSER, Evelyne HEIMBURGER, Dominique HESSE, Danièle JOLY, Alain KLEIN, Antoine KLEIN, Nadia MACHAUX, Slawa PRISCHEDKO, Viktoria PRISCHEDKO (deux aquarellistes russes au talent exceptionnel), Michelle SCHMITT, Jean-Christoph SCHOEN, Patrick SIMON, Roberts SCHOULER, Roland ZINCK et le sculpteur Paul SCHNEBELEN avec des sculptures animées qui égayeront par leur rythme les oeuvres peintes ainsi que la place du village.

Une exposition qui permettra à chacun de trouver un instant de détente et de beauté dans la grisaille du quotidien.

 

 

L' invité d'honneur

Michel BARTHELEMY : Autobiographie

 

Je suis né en 1943 en Lorraine belge, dans une sorte de village de "hobbits" où chacun connaît chacun, ce qui crée un équilibre précaire entre avantages et inconvénients.  J'habite maintenant à Arlon, le chef-lieu de la province de Luxembourg, cité romaine et la plus ancienne ville de Belgique.

Comme tous les enfants, j'ai commencé à dessiner dès que j'ai pu tenir un crayon, contrairement à la plupart, je ne l'ai jamais abandonné comme un jouet devenu dérisoire pour le remplacer par des jouets considérés comme sérieux et adaptés à l'âge qu'on appelle adulte. Après de ternes études en gréco-latine chez les pères, j'ai suivi la voie marginale des arts plastiques, passion que j'ai essayé de transmettre par la suite en accompagnant des jeunes qui se sentaient appelés vers le même chemin de vie.

Ma carrière de professeur s'est terminée en 2003. Depuis, je prends le temps de me consacrer presque exclusivement à la peinture, ce qui me permet d'honorer mon imaginaire avec plus de fidélité et plus de liberté que pendant ma carrière d'enseignant. J'expose régulièrement, en Belgique mais surtout dans différentes régions de France : Mont-Dore dans le Puy-de-Dôme, Pau, Saint-Léonard-de-Noblat près de Limoges, La Couronne, Lamballe en Bretagne, à « Art en Capital » au Grand Palais à Paris... mais aussi au Palais Palffy, le musée d’art fantastique de Vienne, à Karlsruhe…
J’organise également une biennale des arts de l’imaginaire, Faerie, à la Maison de la Culture d’Arlon, l’occasion pour vingt-cinq artistes internationaux de se faire connaître, de se rencontrer et de nouer des amitiés.

Mes premières peintures se situaient déjà dans cette mouvance qu’on peut qualifier de réalisme fantastique, une nécessité intérieure dont quelques expériences abstraites et expressionnistes ne sont pas parvenues à me détourner.

Cette tendance revêt dans mon travail deux aspects complémentaires qui se manifestent l’un par le paysage, l’autre par le portrait. Par le paysage je traduis mon émerveillement devant le pouvoir de création incessante que détient la nature. Les lieux ne sont pas décrits de manière extérieure ainsi que le ferait mieux que moi l’objectif d’un appareil photographique, mais avec le regard intérieur, celui qui grâce à la distance du souvenir et s’insinuant à travers le filtre de la sensibilité ne retient que l’essentiel.

Je me sens surtout attiré vers des lieux qui ouvrent à l’immensité comme autant de tremplins vers le cosmos, vastes étendues, océans, montagnes… ceux qui « rappellent à l’homme sa verticalité ».

Les portraits sont sarcastiques quand ils mettent en scène des personnages gonflés d’orgueil et de vanité, il se font tendres devant des êtres habités par la passion de leur œuvre, la plupart du temps amoureux du travail bien fait. C’était il y a bien longtemps avant le temps du travail vite fait.

Michel Barthélemy

Voir sur le site : Potins d'Arts

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

A voir le site de l'artiste

www.mon-louvre.be


du 6 au 28 juillet 2013 à DABO (Moselle).

 

 

Lire la suite...